Pourquoi Dieu fait-il cela ?

Juste pour s’amuser ?

Oui, la lîla ! Le terme dans la philosophie hindoue est lîla. C’est le jeu de Dieu. C’est une sorte de film qu’Il a déjà réalisé. Le film est là, entièrement réalisé, et il se joue en ce moment même.

Ramesh S. Balsekar : Laisser la vie être

Publié dans Ramesh S. Balsekar | Laisser un commentaire

Le plus méchant

Pour avoir rencontré quelques uns des tenants modernes de l’Advaita, j’apprécie vraiment la manière dont vous formulez les choses. Vous êtes le plus méchant d’entre eux. Le seul qui place immédiatement les choses dans leur juste perspective avec une grande honnêteté. Je pense que nous apprécions tous beaucoup cela.

Vous voulez dire que je suis le plus méchant du lot parce que je n’offre pas de carottes. Je dis qu’il n’y a pas de carottes auxquelles se raccrocher. La plupart des gens voudraient se voir tendre une carotte. Ceux qui courent encore après iront là où ils en obtiendront et, les ayant obtenues, ils se retrouveront toujours en proie à l’insatisfaction et finiront par venir ici.

Ramesh S. Balsekar : Laisser la vie être

Publié dans Ramesh S. Balsekar | Laisser un commentaire

Pour une spiritualité sans religion

Dans cet essai percutant et provocant, Sam Harris nous montre que le chemin spirituel, l′expérience que la conscience peut transcender l′égo, correspond bien à une possibilité de l′esprit humain, confirmée par les neurosciences. Mais pour découvrir cette dimension ouverte de l′esprit, encore faut-il se dégager des superstitions religieuses qui sont venues le voiler et c′est ce que Harris cherche à faire : Séparer la spiritualité de la religion.

A la fois recueil de souvenirs, enquête sur la nature de la conscience, réflexion philosophique sur l′énigme du moi, qui de pleine conscience, cet essai est riche d′intelligence et de profondeur.

Voici peut-être le livre de spiritualité que le XXème siècle appelait de ses voeux, car il montre comment accomplir les plus profondes vérités des mystiques d′Orient comme d′Occident tout en gardant l′approche rationnelle la plus rigoureuse. Aucun autre livre ne marie avec autant de force et de clarté la sagesse contemplative et la science moderne; et aucun autre auteur que Sam Harris, à la fois philosophe, scientifique et sceptique, ne pouvait l′écrire.

Editions Almora : Sam Harris pour une spiritualité sans religion

 

Publié dans Sam Harris | Laisser un commentaire

Le cri de la liberté

La rivière des pensées entraîne chacun dans son courant.

Quiconque s’accroche à ses pensées est emporté.

Laissez émerger l’unique pensée « Je veux être Libre ». Celle-Ci apparait très rarement dans le monde et le plus grand nombre de ses habitants, n’étant pas destinés à faire apparaître l’unique pensée « Je veux m’Eveiller dans cette vie, sont emportés par le courant.

C’est pourquoi j’appelle cette pensée de Liberté « Aller contre le courant, vers la Source ». Laisser émerger cette pensée ne demande aucun effort. La pensée « Je veux être Libre » est elle-même déjà Libération et vous ramènera à la Liberté. C’est la pensée la plus rare dans la vie. Seuls quelques personnes, sur les milliards d’individus peuplant la terre, laissent émerger cette pensée.

H.L.W Poonja : Eli Jaxon-Bear, Satsang avec H.L.W Poonja, Le Secret de l’éveil

 

Publié dans Poonja | Laisser un commentaire

Night, the beloved

Night, when words fade and things come alive.

When the destructive analysis of day is done, and all that is truly important becomes whole and sound again.

When man reassembles his fragmentary self and grows with the calm of a tree.

Antoine de Saint-Exupéry

 

Publié dans Antoine de Saint-Exupéry | Laisser un commentaire

Maharaj donnait

à l’advaita, la non-dualité, le nom de « toxicomanie ».

Un jour, il m’a même demandé : « Depuis quand vous adonnez-vous à ce vice ? »

Et je lui ai répondu : « Du plus loin que je puisse me souvenir. »

Ramesh S. Balsekar : l’appel de l’être.

 

Publié dans Maharaj, Ramesh S. Balsekar | Laisser un commentaire

Wayne Liquorman Satsang

Wayne Satsang 17 Juin 2017

Vidéo | Publié le par | Laisser un commentaire